La Rubéole

Vous êtes enceinte et vous n’êtes pas
immunisée contre la rubéole ?

Notre médecin conseil vous recommande une
sérologie mensuelle jusqu’au 4ème mois afin de
vous protéger de cette maladie.

Le risque majeur est que le virus de la rubéole atteigne l’embryon au stade de l’organogenèse.




La Toxoplasmose

La toxoplasmose n’est pas une maladie grave,
sauf chez la femme enceinte.

Une prise de sang réalisée en début de
grossesse permet de vérifier le statut
immunitaire afin de donner des conseils adaptés à la situation du patient.

Quelles sont les précautions à prendre pendant
la grossesse ?

Les femmes enceintes dont le résultat de la
sérologie est négatif devront avoir une hygiène
rigoureuse, bien laver les fruits et légumes, se
laver les mains après avoir touché de la viande
crue, manger la viande bien cuite.

Si la maladie est contractée pendant la
grossesse, l’enfant encourt le risque d’avoir des
malformations oculaires, cérébrales, ou
viscérales.




La Tistériose

La listériose est une maladie bactérienne qui
trouve son origine dans le sol, l'eau, les fruits,
les légumes, le lait, les fromages, les
excréments.

Pour l'être humain, le risque est surtout
d'origine alimentaire et concerne les viandes
crues, les fruits de mer, le lait cru.

La contamination par la bactérie Listeria se
traduit par des signes de rhino-pharyngite avec
fièvre. Cette infection peut évoluer vers une
méningite ou une encéphalite chez les
personnes vulnérables, en particulier les
femmes enceintes.

Il existe un traitement antibiotique contre la
listériose. Parlez-en à votre médecin conseil.


Le Cytomégalovirus

Le cytomégalovirus, est un virus transmissible
par la salive, les larmes, les secrétions nasales,
et les urines des jeunes enfants.

Une prise de sang effectué avant la grossesse
permet de déterminer si vous êtes immunisée
ou non contre le CMV. Si l'analyse révèle la
présence d'anticorps, votre fœtus est protégé.

C'est surtout pour le fœtus que cette infection
est dangereuse et le risque de séquelles est plus
élevé si la contamination a lieu les six premiers
mois de la grossesse

Le CMV provoque chez le fœtus des atteintes
cérébrales, neurosensorielles (surdité, lésions
oculaires, retard psychomoteur), intestinales ou
un retard de croissance.






Le Cytomégalovirus

La trisomie 21, également appelé mongolisme
est la plus fréquente des malformations
congénitales. Il s'agit d'une anomalie du
chromosome 21.

Le risque de trisomie 21 est d'autant plus élevé
que la future mère est plus âgée.

Comment peut-on dépister cette infection ?

L'échographie du 1er trimestre permet de
mesurer l'épaisseur de la nuque du fœtus. Si
elle est supérieure à 3 mm, le risque que
l'enfant soit trisomique est plus élevé.

Une prise de sang entre la 11ème et 14ème
semaine d'aménorrhée permet de doser au
moins deux hormones sanguines.




La recherche d’agglutinines irrégulières

Vous êtes de rhésus négatif ? Attention…

Qu’est-ce que le rhésus ?

Le "groupe sanguin" comprend une lettre (A, B
ou O) et un signe (+ ou -). Le signe correspond
au rhésus.

Le rhésus est une particularité génétique. Une
personne est de rhésus positif lorsque ses
globules rouges portent une molécule D. Sinon,
on est de rhésus négatif.

Lorsqu’une femme est de rhésus négatif, mais
que son bébé est de rhésus positif, elle fabrique
des anticorps dirigés contre les rhésus de son
enfant.

Ces anticorps anti-rhésus, sont très puissants et
détruisent les globules rouges.


Comment prévenir cette affection ?

1. Avant la grossesse, il faut vérifier que vous
n'êtes pas porteuse d'agglutinines irrégulières.

2. Au début de la grossesse, il faut refaire une
recherche d'agglutinines irrégulières.

3. Pendant la grossesse, en cas de saignement
vaginal, demandez dans les 72 heures à votre
médecin une injection de Rophylac.

3. Après une grossesse, fausse couche ou IVG,
la femme reçoit une injection de sérum anti-D.